Guillaume Dettmar quartet / Escales

Après la création de groupes aux influences klezmers et méditerranéennes (Manguina, Paris Klezmer Band, United Color or Méditerranée), Guillaume Dettmar intègre le jazz à ses compositions dans ce nouveau quartet. Le projet « Escales » s’est développé autour du jeu personnel du compositeur et violoniste, entre improvisations rythmiques et mélopées. Entouré de trois artistes issus de la culture jazz et des musiques improvisées : Jean-Christophe Briant au piano, Bertrand Hurault à la batterie et le jeune bassiste Victor Gourgeaud, Guillaume propose ici des compositions originales à mi- chemin entre musique méditerranéenne (Espagne, Maghreb, Grèce, Moyen-Orient) et jazz.

Les éléments techniques du projet « Escales » s’appuient sur les séries, les tourneries, les suites et l’ornementation. Développée avec le jeu de maqams orientaux (mode avec quarts de tons), cette musique est axée autour de la polyrythmie, des mesures composées, irrégulières. Au-delà du groove particulier issu d’Afrique, « Escales » est influencé par la culture mizrahi, une musique populaire du Moyen-Orient, arrangée par les occidentaux avec une basse ternaire et les autres instruments en binaire. Les modes de jeu utilisent les oppositions, les affrontements, les superpositions et les contrastes. L’improvisation se développe au centre des pièces musicales. Les thèmes bien charpentés autour d’une écriture ciselée et chambriste soutenus par un groove singulier se laissent dériver plus ou moins lentement dans l’improvisation avec des grilles évolutives ou simplement par l’interaction entre les musiciens, pour revenir après le voyage sur un thème ou un prolongement du thème.
« Escales » associe musique qui parle au corps (danse, chant, fête) et musique qui incite au voyage (mélancolie, nostalgie, apaisement).
Dans cette nouvelle aventure, la musique de Guillaume est influencée, entre autres, par l’esthétique d’Avishai Cohen, Ibrahim Maalouf, Dhafer Youssef, Anouar Brahem ou encore Omer Klein… Une musique instrumentale dynamique aux harmonies enrichies du jazz qui dérive par les musiques improvisées et une musique vocale, onirique, qui incite aux voyages et utilise différentes langues méditerranéennes (Judéo-espagnol, Arabe, Hébreu).

« Escale est un projet de création, un voyage à travers les différentes influences qui m’ont façonné depuis le début de mon engagement musical. Viscéralement, je creuse le sillon de ma culture méditerranéenne associée à mon parcours de musicien classique et contemporain avec une ouverture sur le jazz et les musiques improvisées. » Guillaume Dettmar

Retrouvez toutes les informations sur le projet ici : Dossier Présentation GD4 2019.